Arts & Culture

  • Maison de la poésie d’Amay

    La maison de la poésie d’Amay est née en 1964 de la rencontre des deux Francis – Chenot et Tessa – poètes qui amorceront leur alliance par la création d’un premier spectacle littéraire. Avant de devenir « Maison de la poésie », cette asbl s’appela simplement Identités et se fit connaître via la revue Vérités, qui deviendra enfin L’arbre à paroles, appellation qui s’étendra par la suite à l’ensemble des éditions.Les Racines

    Tout arbre a au moins deux sortes de racines.
    Les unes s’abreuvent d’eau et métabolisent des minéraux en plongeant dans le sol, les autres se ramifient vers le ciel, et parfois donnent des fleurs et des fruits…
    L’Arbre à paroles, revue et maison d’édition de la Maison de la poésie d’Amay, emprunte son nom au vieil Arbre à palabres africain, grand arbre massif au feuillage abondant, à l’abri duquel les hommes et les femmes se racontent leurs histoires, évoquent et règlent leurs conflits, prennent les décisions pour leur famille ou leur tribu, rêvent les lendemains.

    Ci-dessous, quelques brins de ces histoires évoquées le 10 novembre 2007 lors de la fête qui a célébré le 45e anniversaire de la rencontre des deux Francis (Chenot et Tessa), les fondateurs de la Maison, lors de la rentrée en fonction du nouveau directeur, David Giannoni.